La Femme solaire

Odyssée du Féminal

logoGODDESS

Trop longtemps, l’histoire n’a été envisagée que sous l’aspect d’une neutralité laissant dans l’ombre les mécanismes et les ressorts de son évolution et lorsque l’on parle de l’histoire des hommes on entend l’homme de façon « sui generis« .  Et si ce n’était pas le cas ?  L’économiste Karl Marx avait de son côté – à suite du philosophe Hegel – déjà revisité l’histoire à partir du mécanisme de la lutte des classes et indépendamment de son option politique, celle-ci a permis d’en comprendre les enjeux laissés jusqu’alors hors du champ d’investigation. La même chose est entreprise ici mais à partir cette fois de la polarisation des sexes (homme-femme), polarisation entendue autrement que sur le plan biologique d’où le néologisme de Féminal qui emprunte sa sémantique au penseur Henry Corbin : le Féminal sans être l’Imaginal lui ressemble et entend partager avec l’Imaginal cette dimension intermédiaire avec l’entre deux monde du sacré aux origines de l’Humanité et des religions.  Henry Corbin avait inventé ce néologisme – cet outil herméneutique – pour aborder le monde de l’Image au delà de la simple imagination ou de l’imaginaire. Son exaltation ouvre à la connaissance symbolique de la réalité des archétypes. Entre l’apparence des formes sensibles et le transparaître des formes intelligibles, l’apparaître en tant qu’apparaître (ou « réalité apparitionnelle ») définit une phénoménologie propre aux formes imaginales. Ici le concept de Féminal relève aussi de ce troisième monde mais comme une sorte de patron (au sens biologique) polarisant le cours et la structure des sociétés en devenir depuis la première grande contribution féminine sans laquelle l’humanité ne serait peut-être pas ce qu’elle est devenue, à savoir la première et grande révolution agraire du néolithique. La parenthèse phallo-techno-centrique – se referme avec de nouveaux enjeux dont le numérique sera l’épicentre. Si le phallus fut après cette révolution l’enjeu multi-millénaire de nos sociétés et de nos gouvernances, un nouvel épisode considérable lié à sa fin va nous obliger à reconsidérer le parcours qui nous a mené jusqu’ici et peut-être l’issue à son impasse. Nous déclinons le parcours du Féminal depuis ses origines, il y a dix mille ans jusqu’à l’invention moderne et récente de l’amour … et peut-être aussi sa disparition programmatique.

Aller dans la boutique

 

 

Laisser un commentaire

Les Grands Lointains, voir au loin voir de loin …